Mon approche est relationelle, intégrative et psychodynamique, centrée sur la personne, à l’écoute de sa demande et de ses besoins.

Avec empathie, je considère la personne dans sa globalité et sa complexité, l’accompagnant au mieux en l’aidant à identifier ce qui la fait souffrir, à recevoir et à accepter ses émotions diverses, à chercher et à trouver le sens de ses difficultés, tout ce qui s’inscrit dans la singularité de son histoire.

L'espace thérapeutique est un espace ''experimental'', un espace relationnel où se joue et se rejoue notre histoire et nos relations et grâce auquel nous tendons vers la réparation.

J’aime faire appel à plusieurs approches thérapeutiques afin de proposer des outils qui conviendraient le mieux à la personne venue demander de l’aide.

Une souffrance ou une difficulté parfois nous échappent, nous empêchent de « fonctionner » et d’être « bien », d’être concentré, d’avoir confiance en soi, de s’aimer, etc., tout ceci ayant aussi un impact sur nos relations interpersonnelles.

Toute plaie a besoin d’être débridée avant de pouvoir se refermer et guérir

Anne Ancelin-Schützenberger

Please reload

 

J’accompagne la personne à se demander pourquoi elle agit ou réagit de telle façon dans certaines situations, voire dans des situations similaires.

Chacun d’entre nous a un roman familial, et chaque famille a des histoires qu’on raconte, qu’on répète, qu’on redit, une histoire mythique, une saga – et des secrets

Anne Ancelin-Schützenberger

Please reload

 

Comprendre son présent, c’est aussi savoir écouter son passé, écouter le vécu de ses ancêtres, sans juger ; accueillir ses propres vécus, faire le lien pour trouver ce qui a du sens pour nous, et trouver ainsi un apaisement, une liberté, pour faire ses propres choix et vivre sa vie dans le présent.

Chaque individu est en fait constitué par un ensemble de croyances, d’opinions et de concepts qui camouflent son moi véritable

Carl Jung

Please reload

 

Je crois en la résilience de l‘être humain, à sa capacité à faire appel aux ressources qui lui conviennent pour retrouver un équilibre et une cohérence personnels.

Un thérapeute peut aider son patient à trouver du sens, mais la guérison appartient au malade… Il faut simplement commencer par accepter de reconnaitre ce que nous ressentons et oser le dire, oser laisser l’émotion s’exprimer

Jean-Philippe Brébion

Please reload

À PROPOS DE MOI ET MA PRATIQUE

“La réparation n’est pas la guérison. La guérison nécessite une prise de conscience.“ 

Jean-Philippe Brébion

Violaine JOURDAN

Psychologue clinicienne française

Counsellor et Coach à Bucarest